Créer mon blog M'identifier

Mes soins - SPÉCIAL PEAU SECHE

Le 15 février 2014, 14:06 dans Beauté 0

Coucou les filles!

Aujourd'hui petit article spécial : mes soins favoris.

Personnellement l'hiver, ma peau devient très sèche. Ca tire, ca pèle, bref rien de très beau. J'ai donc décidé de vous présenter mes soins favoris pour cette période de l'année. En espérant aussi vous aider à combattre vos petits problèmes de peau ☺

►ETAPE 1 : Se démaquiller.

Avant tout, il faut savoir correctement démaquiller sa peau. Généralement je suis très pointilleuse sur le choix de mes produits car je n'ai pas tout sur peau. J'adore les laits démaquillants et la marque decléor est mon coup de coeur de ce début d'année. 

  • Le lait démaquillant essentiel de Decléor à 19,50 euros (Voir fiche produit) : Le miracle à mes yeux. Ce démaquillant rafraichit ma peau, la rend douce, l'odeur est divine et ça démaquille en profondeur. Surtout l'hiver, j'ai tendance à beaucoup camoufler ma peau alors pour nettoyer ça n'est pas toujours évident. Mais ce lait est soyeux, doux et nettoye très bien votre peau. ■ Utilisation : matin et soir.
  • Super démaquillant yeux de chez Sephora à 3,00 euros  (Voir fiche produit) : D'habitude, je n'aime pas les produits de ce type pour démaquiller ma peau. Je préfére les laits mais ce démaquillant est parfait. Peu importe la charge de mascara qu'il y a sur vos cils, il efface tout et il n'y a aucune trace au réveil. C'est mon vraie coup de coeur de cette année acheté sur un coup de tête. Le seul bémol est l'odeur : c'est un peu désagréable. Mais pour le rapport qualité-prix,  je vous conseille de foncer. ■ Utilisation : matin et soir.
  • La lotion tonifiante decléor à 19,50 euros (Voir fiche produit) : Après m'être démaquiller, impossible de ne pas rafraichir ma peau. La lotion decléor est parfaite. Elle sent divinement bon et m'a éclaircit mon teint en quelques semaines d'utilisation. Elle est parfaite pour les peaux sèches mais je ne la conseille pas pour d'autres peaux. ■ Utilisation : matin et soir après avoir nettoyer ma peau avec le nettoyant surgras ci-dessus.

► ETAPE 2 : Soigner sa peau.

J'ai craqué sur ces produits provenant de chez Yves Rocher. La série Nutritive végétal est superbe dont les composants sont d'origine végétale. Ils rendent ma peau très douce, ne la désséche pas et l'odeur est divine. 

  • Nettoyant surgras velouté à 8,50 euros (Voir fiche produit) : Avec ce produit, mes boutons ont tous disparus et je n'ai eu aucune autre imperfections. Il est très doux et s'applique assez bien. Il faut seulement bien frotter pour laisser le produit mousser un peu sur votre visage. Avec une application matin et soir, je vous garantie un superbe résultat. ■ Utilisation : matin et soir.
  • La crème de jour à 12,00 euros (Voir fiche produit) : Je l'applique tous les matins après avoir nettoyé ma peau et mis ma lotion decléor. Elle se fond rapidement sur la peau et c'est une merveilleuse base avant de se maquiller. En quelques jours à peine, ma peau ne pélait déjà plus. ■ Utilisation : Seulement le matin.
  • La crème de nuit à 6,00 euros (Voir fiche produit) : A seulement appliquer le soir. Je le fais toujours après ma lotion decléor. J'ai trouvé la texture légérement épaisse donc il ne faut pas en prendre des tonnes mais sinon elle répare très bien la peau. Mon visage et mon cou deviennent plus doux au touché et c'est très agréable. ■ Utilisation : seulement le soir. 

 

Voilà les filles... J'espère que cet article vous a plû et qu'il vous aidera pour vos petits soucis de peau. 
Des avis ou des recommandations? Allez-y, laissez vos commentaires. 

Bisous plein d'amour! 

Un enfant? Pourquoi donc?

Le 29 janvier 2014, 17:50 dans Maternité 0

Un enfant? 

Depuis quelques années, quatre ans, je crois être folle. Non, je le suis vraiment. 

 

  » Pourquoi ai-je autant envie d'avoir un enfant? 

Je peux faire peur mais depuis que j'ai dix huit ans, j'y pense énormément. Dés que je vois un bébé, mon coeur fond. Il est vrai que je suis jeune, je suis en train de faire mes études mais cette envie ne cesse de s'aggrandir de jour en jour. De plus, que je suis célibataire. Je veux un enfant - sans avoir trouvé le père. Trêve de plaisanteries, j'ai la tête sur les épaules et je compte d'abord penser à moi avant de me lancer dans cette folle aventure qu'est avoir un enfant. (N'oublions pas l'étape "situation amoureuse à régler") 

Je navigue sur le web, attirée par les blogs de maternité. Je lis les conseils comme si je préparais l'arrivé de mon premier enfant. 

Mes amis disent que je suis une "demi-maman". Je fais vivre un enfant dans ma vie, le petit Gabriel (dont le surnom est bizarrement Gabo).  Il est une raison de ne pas abandonner mes projets, mes rêves, cet enfant (presque) imaginaire me permet de réussir beaucoup de choses. (Vous me prenez pour une folle avouez le!)

J'ai quand même envie de partager cet article avec vous.

Selon le Petit Larousse des Futures mamans (Oui je l'ai même si je ne suis pas une future maman), je me suis bel et bien fait un enfant imaginaire - alors que je ne suis pas enceinte. C'est un désir vraiment ambigu que je ne comprends pas moi-même. J'ai même des rêves à ce sujet, à voir le même enfant à chaque fois. Un enfant que je n'ai jamais vu dans ma vie. Un signe du futur? La réincarnation? Ou simple folie imaginaire? Tant de questions qui n'auront de réponses que lorsque je serai prête à être une maman. Parce qu'on le sait tous être une mère, c'est une lourde responsabilité que je ne me vois pas encore avoir. 

Pourquoi est-ce que je veux cet enfant? ce petit garçon? ce petit Gabriel?

Transmettre mon amour. J'ai un énorme coeur et beaucoup d'amour à l'intérieur. Seulement, je ne sais jamais à qui le trainsmettre. Je suis pourtant certaine que seul "Gabriel" le mérite.

→ Ne plus être seule. La solitude est ma meilleure amie, je l'aime bien même quand je la déteste. 

Changer ma vie. L'arrivé d'un enfant change tout. 

Un rêve de petite fille. Après le mariage, de nombreuses filles rêvent de fondeur leur famille. 

 

Mais avant tout ça, je suis bien consciente que le chemin est long... Je reste patiente malgré cette folle envie. 

 

Kisses.

Ayden et Ana - Episode 1

Le 7 décembre 2013, 22:15 dans Humeurs 0

J'ai un amoureux pas comme les autres.
Mais je l'aime quand même. ♥

Une brève présentation s'impose mais je doute que cela soit facile de raconter une histoire qui en Juillet a fêté ses 10 ans. Une histoire d'amour pas comme les autres : passion, obstacles... Nous avons déjà tout vu - ou presque. On nous compare à Roméo et Juliette, Edward et Bella, Chuck et Blair, Stefan et Elena, Noah et Allie. Ayden - unique surnom qu'il arrive réellement à supporter, est devenu avec le temps, ma moitié. Il me complète parfaitement. Nous vivons dans des milieux différents, nos habitudes ne sont pas les mêmes, nos vies sont des opposés. Et pourtant... 

J'ai décidé de faire une série d'articles de ce type car, il n'y a pas un endroit où Ayden n'a pas sa place. Je me sens toujours obligé de l'insérer quelque part! Et j'avoue que j'adore le faire. 

Ayden se trouve à des kilomètres de moi, au Liban. Quoi?! Une relation à distance?! Impossible! 
Les avis sont toujours différents sur ce type de relation et je pense que, gérant quand même six ans d'appels téléphoniques, je suis en mesure de donner une réponse. J'y crois. Autour de moi, plus précisément mes amis tentent vainement de me dire " Ton histoire est une exception " alors qu'ils ne croient pas en ce type de relation. Triste réalité qui d'un côté montre qui peut être hypocrite avec vous. 

Cependant, nous avons plus tendance à ignorer les gens et leurs jugements. 

Aujourd'hui, notre longue conversation m'a tout simplement donné envie d'écrire. Ayden a le pouvoir magique de me rendre plus sereine que n'importe qui. Et surtout, il sait me faire rire. 

  • 1 : Il a un rire de chèvre. Oui, de chèvre.
  • 2 : Il répète toujours " Quoi ? "
  • 3 : Comme tous les mecs, les blagues salaces il s'y connait.
  • 4 : Il est plus têtu que moi. 

Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un fou rire quand il m'a dit qu'il a cuisiné pour 39 personnes et que personne n'a mangé son plat car c'était tout simplement immangeable. Pour lui faire plaisir, je lui ai dit que j'aurais été capable de manger son plat quitte à avoir une intoxication alimentaire (l'amour rend fou). Parfois, à force de parler de sujet trop sérieux, on en a tout simplement marre. Ca nous arrive toujours avec Ayden alors on rigole sur tout et n'importe quoi. Ayden est tendre dans ces mots, il rajoute toujours une attention, un mot doux alors que la tendresse et lui normalement ça ne marche pas. Mais rapidement, son côté " Je suis l'humouristique dans notre couple " reprend les reines de la conversation. Dès que j'ai enoncé mon désir d'aller en Turquie, il m'a demandé si je n'avais pas perdu la tête! Et oui, parmi nos différences, il y a une vraie différence de classes sociales. Je suis la princesse et lui, le crapaud (mais le joli crapaud!). Encore une triste réalité que nous tentons de dépasser. 

 

 

Nous parlons très souvent du futur. Pourquoi ? Parce que bientôt, je serai au Liban et pour toujours. Mais aussi parce qu'il a des buts et des projets. On tente de planifier des choses, de se mettre d'accord. Sans vraiment savoir ce que la vie nous réserve car entre nous, les surprises sont toujours à l'honneur. Ayden n'aime pas faire les choses à moitié : des fiancailles discrète pour moi et la fête avec toute sa grande famille pour lui, un mariage simple digne d'un simple contrat à signer pour moi mais une grande fête avec trois célébrations pour lui, une maison sur les Collines pour moi et une réelle envie de rester en plein centre ville pour lui. De vrais déssacords qui finissent quand même par une phrase venant de sa part : " De toute façon, je fais comme tu veux." 
"Oui mais mon chéri, tu sais..."
" Je sais pas parce que moi je préfère..."
Et les déssacords reprennent de plus belle... Mais après nos projets rêvés, on a tendance à revenir sur terre. (Oui ça nous arrive!). Alors on tente de prendre des décisions et ça, nous le faisons depuis des années. Au fond, je pense que tout les deux nous savons très bien ce que nous allons faire, qui sera présent et comment cela va se passer. 

Et le futur se résume par construire une famille, avoir des enfants... Malheureusement, cela reste le sujet le plus sensible de notre vie. A bientôt 23 ans (dans quelques jours...), Ayden se sent prêt pour être père. Impossible? Tu es sérieuse Ana?! Et oui! Il veut vraiment avoir un fils, avant d'avoir une fille. Le problème arrive à grand pas... J'ai toujours rêvé d'appeler mon fils " Gabriel " alors qu'Ayden déteste tout simplement ce prénom (pour diverses raisons qu'il énumère à chaque fois). Certains amis me disent que pour moi, il l'appelera ainsi pourtant ils disent simplement ça pour me faire plaisir car certains ne connaissent pas Ayden. Oui les filles, j'ai déjà tout : 

- La voix douce et romantique. 
- Les promesses de lui faire les meilleurs plats du monde. 
- L'étrange promesse de ne pas utiliser sa carte bleue à vie. 
- La triste moue et les yeux doux. 
- La tête pendant au moins deux heures. 

 

Au fond de moi une question restera toujours sans réponse : pour nous, y-a-t'il un vrai espoir? une vraie suite? un vrai avenir? Quand on est jeunes, on croit que seul l'amour est suffisant mais ce n'est pas totalement vrai. La vie n'est pas uniquement faite de cela. Courageux que nous sommes, nous ne croisons pas les bras et je n'abandonne jamais Ayden ainsi que nos projets. J'espère simplement que la vie sera plus belle pour nous. 

La suite dans l'épisode 2... 

 

Voir la suite ≫